Comment tout détruire avec une clé USB ?

High-Tech

by Dukens Thelemaque 564 Views comments

Après avoir lu un article sur un voleur qui a grillé son ordinateur en insérant dedans une clé USB qu'il venait de piquer à quelqu'un dans le métro, le bidouilleur Dark Purple a eu l'envie de créer lui aussi sa propre clé de destruction massive.

Évidemment, ce n'est pas si simple qu'il y parait, car les ports USB embarquent des protections contre les survoltages, les soucis d'électricité statique ainsi que des diodes Transil our déconnecter proprement le circuit en cas de pépin.

Pour contourner toutes ces protections, Dark Purple a intégré dans son schéma un convertisseur DC-DC inversé qui récupère le jus du port USB pour charger un condensateur capable d'emmagasiner jusqu'à -110 V . Dès que tout est chargé, le convertisseur se coupe et un transistor décharge le condensateur sur les connecteurs du port USB. Une fois que c'est déchargé, le convertisseur se remet en route et récupère le jus renvoyé par le port USB pour ensuite le renvoyer encore et encore et encore jusqu'à ce que l'ordinateur rende l'âme à cause du voltage élevé et du courant fort qui sont capables de griller les fameuses diodes Transil et ensuite faire frire des composants plus sensibles comme le CPU (Processeur de la machine).

Voici à quoi ça ressemble une fois mis sous la forme d'une clé USB.

En effet, comme les contrôleurs USB récents sont intégrés directement dans le CPU, rien de plus direct et efficace.. C'était déjà impressionnant et voici que Dark Purple, son créateur nous propose l'USB Killer 2.0.

usb killer

Encore plus puissante et plus dévastatrice que la première version. En effet, là ou la V1.0 se contentait de charger dans un condo -110 V pour tout relâcher d'un coup dans la machine et recommencer encore et encore jusqu'à ce plus rien ne réponde, la version 2.0 d'USB Killer emmagasine -220 V qui sont relâchés d'un coup, ce qui grille à coup sûr l'ordinateur, le téléphone (s'il supporte l'OTG), la télévision ou de tout type d'appareil avec un port USB. Et comme pour la première version, si le port USB continue de fonctionner, le processus recommence jusqu'à ce que tout soit mort.

En gros, avec cette clé diabolique, vous faites passer un ordinateur de vie à trépas en quelques secondes.

Voici une démo en vidéo :

FEAR !!!!

Ça me rappelle la fois où je me suis trompé d'alim pour un Hub USB. En quelques secondes, j'ai fait cramer ma webcam, mon micro Yeti, mon lecteur graveur DVD externe...etc. Les boules !

Bon, par contre, l'histoire ne dit pas où s'en procurer une...En tout cas, je ne le répèterai jamais assez, faites gaffe avec vos ports USB.

Par conséquent, méfiez-vous la prochaine fois que vous trouverez une clé USB par terre... Cela pourrait être un piège très désagréable.


Faster Laravel Hosting

Comments